Histoire de la phytothérapie

L’utilisation des plantes médicinales remonteraient à 3000 ans avant JC, à l’époque les sumériens utilisaient des décoctions de plantes pour soigner, des tablettes d’argiles gravées ont témoigné de l’utilisation de plusieurs centaines de plantes médicinales.
Le mot phytothérapie vient du grec phyton qui veut dire plantes et therapeia qui veut dire soigner.

 

Qu'est-ce que la phytothérapie ?

Médecine naturelle et millénaire basée sur l’utilisation des plantes, la phytothérapie est largement utilisée de par le monde pour son efficacité et le peu d’effets secondaires qu’elle engendre.

Utilisée de manière curative ou préventive, elle est efficace quand elle est bien conseillée.
Aujourd’hui, les phytothérapeutes proposent souvent d’autres techniques associées (bien-être, gestion du stress etc…) ce qui potentialise ses effets bénéfiques, et permettent une prise en charge globale de la personne et de ses problématiques.

 

Les grands principes

La phytothérapie est une médecine naturelle basée sur l'utilisation des plantes et de leurs extraits. Elle est considérée par l’OMS comme une médecine conventionnelle.

Dans la phytothérapie, on utilise les principes actifs des plantes pour prévenir ou soigner certaines problématiques.
Il existe plusieurs approches en phytothérapie : Certains phytothérapeutes préconisent une approche holistique, ils s'intéressent aux effets de la plante dans sa globalité, sur tout l'individu.
D'autres se basent davantage sur les connaissances biochimiques et se préoccupent plutôt des symptômes des maladies et de l'action des principes actifs des plantes.

 

Contre-indications de la phytothérapie

Les plantes contiennent des principes actifs qui peuvent être aussi nocifs, toxiques voire mortels tels quels ou liés à la dose que l’on a pris. Il existe aussi des interactions avec d’autres plantes, des médicaments ou compléments alimentaires.

Il est donc très important de toujours prendre conseil auprès d’un phytothérapeute diplômé qui aura pris le temps de poser toutes les questions nécessaires afin de mieux vous connaître et de vous proposer un conseil adapté.

Tout ce qui est « naturel » n'est pas inoffensif. Certaines plantes sont tout bonnement toxiques et d'autres peuvent être nocives en interaction avec d'autres plantes, des médicaments ou des suppléments.