Elle vient consulter aujourd’hui pour des problèmes d’insomnie, d’humeur irritable, de ventre gonflé, de douleurs dans la région lombaire et pour une peau du visage qu’elle ne trouve jamais assez belle malgré ses nombreux efforts cosmétiques. 

Ce n’est qu’à l’interrogatoire que le praticien met le doigt sur un problème de constipation chronique.

 

 

   Les études récentes montrent un taux de constipation chronique d’environ 25 % de la population totale, avec une prédominance chez les femmes et les personnes âgées. L’usage de produits laxatifs est la solution la plus adoptée mais elle ne semble pas régler le problème de fond, les sujets faisant rapidement preuve d’accoutumance. 

Outre la constipation due à la prise de médicaments ou à des pathologies lourdes, on distingue deux types de ralentissement des selles. Par “constipation de transit”, on entend des selles qui restent trop longtemps dans le colon ; la “constipation terminale”, concerne des selles bloquées dans le rectum, ou le principe de ré assimilation des liquides les rendent de plus en plus sèches. 

Si elle n’est pas due à une pathologie lourde ou à une prise de médicament, la constipation est souvent de type bénin et due à une mauvaise alimentation, du stress, au manque d’exercice ou à une déshydratation. 

 

 

  Il y a de nombreuses causes à la constipation selon la médecine chinoise. Un excès de chaleur dans l’intestin, une stagnation d’énergie dans le foyer médian (rate-estomac), ou au contraire un manque d’énergie et de liquides organiques dans l’intestin, un déséquilibre yin/yang du système digestif...seul un praticien aguerri peut établir le juste diagnostique. Dans ce domaine, l’automédication provoque parfois l’effet inverse. 

 

   “ Le classique interne de l’empereur jaune” nous dit que : “le gros intestin est le responsable du transit où prend naissance le changement”. L’acupuncteur sélectionnera alors des points sur le ventre mais aussi sur les jambes et/ou sur les avants bras, notamment sur les méridiens de l’estomac et de la rate pour stimuler durablement ces deux organes. Les points Estomac 21, 25, 29, 36 et les points Rate 6,9,15 sont parmi les plus utilisés.

La poncture n’est pas du tout douloureuse et le patient reste au chaud, sous une lampe thérapeutique pendant 20 à 30 minutes, dans un état d’union du corps et de l’esprit. L’énergie circule et “débloque” l’intestin, mais attention l’acupuncture n’agit pas comme une prise de laxatif, les résultats se voient dans un mieux-être quotidien et la réappropriation progressive d’un transit normal. 

Le thérapeute de chez Biomed MTC Genève expliquera au patient comment réaliser tous les matins au réveil un massage simple de l’abdomen. Allongé sur le dos, le patient rapproche les pieds du bassin, ce qui détend le ventre. Alors avec les paumes de mains, il fait des cercles sur l’abdomen dans le sens des aiguilles d’une montre (montée à droite, puis transverse et enfin descendre à gauche). Si l’on sent des parties plus dures sous les doigts, ce sont les selles accumulées, il est possible alors de les masser avec le bout des doigts. Une fois le massage terminé, le patient peut prendre l’habitude d’aller aux toilettes (l’utilisation d’un réhausseur de pieds est conseillé durant les selles afin de relâcher le sphincter). 

 

  Un transit fluide amène un bien-être général, une plus grande détente dans les situations de la vie quotidienne, un esprit positif et plus entreprenant...votre acupuncteur professionnel BIOMED MTC saura vous conseiller au mieux.

 

L’automassage du ventre expliqué en vidéo, traitement complémentaire indispensable à l’acupuncture :

Massage du ventre