Est-ce parce que les médecins sont aujourd’hui formés à détecter le névrome de Morton, ou est-ce un changement dans les chaussures, l’alimentation, un style de vie plus sédentaire et des balades plus longues et plus intenses le week-end ?Quoi qu’il en soit cette pathologie est de plus en plus fréquente, nos patients en souffrent et se tournent vers la médecine chinoise.

 

pied morton.jpgAussi appelé névrome digital ou névrome métatarsien, les personnes qui en souffrent ressentent souvent des douleurs brûlantes ou des décharges sous l’avant-pied, principalement entre les 3ème et 4ème métatarsien (os dans le prolongement des doigts de pieds), et plus rarement entre le 2ème et le 3ème. La douleur s’aggrave à la marche, surtout après trente à une heure d’exercice. Certains patients éprouvent le besoin d’étirer le pied, de marcher nu-pied sur le carrelage, de rester debout immobile ou de s’allonger. 

 

 

 

 

Morton était un médecin anglais du XIXème siècle. Il faut savoir que ce névrome n’est qu’une tumeur bénigne formée de fibres nerveuses du à la compression d’un nerf interdigital entre deux têtes métatarsiennes. Une IRM ou une échographie aide souvent au diagnostique. 

 

L’acupuncteur grâce à ses aiguilles peut se rapprocher de la zone inflammée et ainsi stimuler le processus d’auto-réparation du corps de cette zone. 

 

Souvent la zone enflammée devient <ignorée > du corps, car celui-ci échoue à le réparer. Les aiguilles d’acupuncture vont aider le corps à savoir où se situe la douleur, quelle est son intensité et comment il peut s’auto-réparer. Une fois les repères perdus par le corps, ce <recalibrage> ne peut intervenir qu’avec une aide extérieure

 

mal pied.jpgPrenons l’exemple de ce patient coureur de marathon depuis 5 ans. Il a fait une chute à l’entrainement mais ne s’est pas fait d’entorse. Habitué de ce genre d’évènement, il a d’abord appliqué de la glace pendant 72 heures et s’est mis au repos. Cependant, cette fois-ci la douleur a continué à augmenter. Il a donc pris des décontractants musculaires et des anti-inflammatoires pendant une semaine. Il estime que sa douleur est passée de 10 a 7/8. Il reprend un peu l’entrainement mais au bout de deux semaines, la douleur du pied gauche s’est propagée au pied droit. La douleur initiale était située entre les 3ème, 4ème et 5ème orteils. Aujourd’hui, la douleur est tellement intense qu’il boite. 

 

Une radiographie confirme qu’il n’y a rien de cassé. Puis une échographie pose le diagnostique d’un névrome de Morton. Le médecin demande l’arrêt de la course et prescrit des antidouleurs.

Le patient se tourne alors vers la médecine chinoise et l’acupuncture.

 

Le praticien traite la zone crânienne, les jambes, les mollets et le dessus des pieds. Les aiguilles sont laissées 30 minutes environ. A la fin de la séance, la douleur a nettement diminué, les tensions dans les mollets et la voûte plantaire sont atténuées. 

 

pied acu 3.jpgIci, l’objectif de l’acupuncture est de détendre les tissus enflammés et de faire circuler l’énergie bloquée. Grâce à une énergie qui circule, l’énergie entraine le sang, l’irrigation des tissus se fait de nouveau normalement. Le sang comporte des éléments nutritifs (vitamines, minéraux, hormones…) qui aident les tissus à se réparer. 

 

Au total, le patient a fait dix séances avec un interval de 3 à 4 jours. Pour les huit premières séances, le praticien a traité comme la première fois, puis il a utilisé des points locaux dans la zone atteinte. Selon le patient, la douleur a baissé de 10 à 3 au début du cycle des séances, puis lentement elle est passé à 2. C’est-à-dire qu’il ressent encore des légers picotements dans les orteils et des douleurs modérées sur l’avant de la voûte plantaire après de longues marches. 

 

Certains exercices de rééducation comme les étirements et massage couplés, ou la musculation de la voûte plantaire en ramenant une serviette de bain avec la force des doigts de pieds de concert avec les séances d’acupuncture ont eu raison de la douleur en un mois et demi.

 

exercise morton.jpg                                                                                                                                     Exercice de musculation de la voûte plantaire

 

Selon certaines études, des chaussures de mauvaises tailles ou le port de chaussures à talons peuvent être à l’origine de ce problème. En effet, les pieds serrés ou dans une position contraire à la physiologie provoquent une compression sur les nerfs. Il existe d’autres causes comme une voûte plantaire trop plate ou trop courbée, mais aussi une tension dans le mollet qu’on retrouve souvent chez les sportifs de haut niveau et chez les danseurs. 

 

Pour soulager ou traiter cette douleur, une modification des chaussures est capitale. Si possible, il est préférable d’éviter les marches prolongées, le piétinement, les sports comportant des sauts. Des semelles orthopédiques peuvent être utiles. Elles doivent être confectionnées sur mesure par un podologue. 

 

 

Running : courir fait-il maigrir ?

 

L’acupuncture a pu régler le problème dans 60% des cas et a apporté un soulagement dans 90 % des cas. 

 

Notre équipe se tient à votre disposition pour toutes informations complémentaires.