Infertilité et médecine chinoise, un nouvel espoir ?

 

On parle d’infertilité dans le couple lorsqu’une grossesse n’est pas obtenue après 12 à 24 mois de rapports sexuels complets, réguliers (deux à trois fois par semaine) et sans contraception. Bien sûr, il faudra que les deux partenaires fassent des investigations pour savoir si le problème vient de l’un, de l’autre ou des deux.

 

 

En Chine antique, un empereur avait du mal à avoir des enfants. Les médecins chinois ont été appelés pour traiter le cas mais il était hors de question de traiter l’empereur comme un patient car il était extrêmement susceptible. Les médecins, après examen détaillé des différentes concubines, dirent à l’empereur que les trois femmes qu’il avait choisies pour avoir des enfants avait toutes un problème différent, que les médecins allaient traiter mais pour éviter de leur faire perdre la face, est ce que l’empereur pourrait lui aussi prendre de faux médicaments afin de redorer le blason des concubines ?

L’empereur accepta en se sentant magnanime d’aider les concubines, et c’est ainsi que les médecins purent traiter l’empereur pendant des mois (avec de vrais médicaments) et les concubines (avec de faux médicaments) jusqu’à ce que la descendance soit assurée.

Les temps ont changé et la baisse de la teneur en spermatozoïdes chez l’homme est assez fréquente. Il est donc indispensable que l’homme ET la femme soient clairs sur leur état de santé afin de ne pas perdre de temps dans le projet de gestation.

Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, la médecine chinoise s’occupe de chacun en fonction de ses spécificités.

 

Examen : quelle est ma situation ?

 

En premier lieu, on vérifie si aucun problème d’origine génétique n’est présent.

Ensuite, les facteurs qui peuvent influencer une grossesse sont l’âge et le mode de vie. L’alcool, le tabac ou certains médicaments, les différents avortements volontaires, la prise de pilule contraceptive sur le long terme, le surpoids, le stress, certains sports comme le vélo en excès qui appuie trop sur le plancher pelvien…tous ces éléments peuvent provoquer une baisse de libido, des troubles de l’érection, de la frigidité, un état d’esprit peu favorable à tomber enceinte.

On vérifiera aussi si on n’a pas travaillé longtemps dans un environnement toxique avec une exposition à des produits comme les pesticides ou qu’il y ait déjà eu des traitements médicaux par radiation ou des séances de chimio.

Dans les pathologies les plus courantes, on note des problèmes hormonaux, des anomalies du système reproductif paternel comme le canal déférent, de la prostate. Du côté maternel, des problèmes de l’utérus (fibrome, endométriose etc.), problèmes au niveau des ovaires(polykystiques).

 

Maintenant, je sais, mais que faire ?

 

Si on s’aperçoit qu’un élément pêche dans le style de vie, on essaie de changer. S’il s’agit d’un souci médical, on y remédie pour mettre toutes les chances de son côté.

La médecine occidentale propose de nombreux traitements hormonaux pour les problèmes de fertilité. On rapporte par moment certains effets secondaires sur le fœtus ou sur la maman, ou une prise de poids. Il faut donc bien se renseigner avant.

Il est possible d’envisager l’intervention chirurgicale pour les déformations ou anomalies du système reproductif. La ligature des varices des veines qui conduisent aux testicules est une cause fréquente de baisse de fertilité chez l’homme (varicocèle).

La FIV, ou fécondation in vitro, est souvent envisagée comme dernier recours. Elle représente un certain coût, les patientes semblent faire part de difficultés physiques ou psychiques après l’intervention. Quelques cas d’obésité ou de sénilité précoce sont reportés mais cette méthode remporte aussi beaucoup de succès. Il faut donc peser le pour et le contre.

 

 

Les solutions naturelles de la médecine chinoise.

 

Selon la médecine chinoise, les organes impliqués dans la gestation sont les reins, le foie et la rate. Les reins comme source d’énergie pour les organes de reproduction, le foie car il gère le sang dans le corps et les émotions et enfin la rate car elle est la base de l’énergie en général et produit le sang.

Pour les méridiens, le vaisseau Gouverneur passant par la colonne vertébrale, les méridiens ceintures (Chong mai) et les méridiens des organes précités.

Deux problèmes principaux peuvent survenir : une insuffisance d’énergie ou une obstruction à la libre circulation de cette énergie.

Le manque d’énergie pour les reins est divisé en manque de yang, manque de yin ou des deux. Les douleurs lombaires, les acouphènes, douleurs de genoux, problèmes de concentration ou de mémoire, perte de cheveux, insomnie, manque de libido sont quant à eux souvent présents.

Le manque d’énergie de la rate entraine souvent une production de mucosités, ses symptômes sont donc les mêmes qu’en présence d’humidité dans le corps, voir ci-dessous.

L’obstruction à la circulation de l’énergie va se manifester par des douleurs assez aigües, toujours aux mêmes endroits, s’intensifiant la nuit, de la fatigue, peu d’envie de parler, difficulté à toucher les endroits concernés, car ils sont douloureux à la palpation, une langue foncée, un pouls rugueux.

Une des causes fréquentes aux obstructions est le facteur pathogène « humidité ». En effet, l’humidité interne ou externe s’accumule dans le corps et crée souvent des stagnations d’humidité, autrement dit des mucosités, des glaires. La nature de l’humidité est lourde et va vers le bas, la personne se sent naturellement fatiguée, les membres lourds, la tête lourde, peu d’appétit, des selles liquides ou fréquentes, pas soif etc…tout ceci peut provoquer des infections du système urinaire à répétition.

 

L’expertise du cabinet Biomed MTC.

 

L’acupuncture va s’atteler à tonifier l’insuffisance, en d’autres mots, à ramener de l’énergie ou débloquer celle qui est stagnante.

L’énergie circule et agit donc pleinement ou partiellement sur les déformations du système reproductif, sur l’anémie, l’hypothyroïdie, le manque de libido, les troubles de l’ovulation, le manque de spermatozoïdes ou une activité trop faible.

Les obstructions et stagnation d’énergie peuvent se manifester sous de nombreuses formes différentes, l’aiguille aide à réguler les flux d’énergie et à lever ces blocages. Cela agira surtout sur les kystes, fibromes, les canaux déférents, l’élimination des glaires, luttera contre le stress, la tristesse ou la colère qui ont tous un impact certain sur les hormones, et enfin sur la mobilité du sang, indispensable pour une bonne santé du système reproductif.

Les points les plus fréquemment utilisés sont Tai Xi (K13), San Yin Jiao (SP6), Guan Yuan (ST25), Zi Gong, Xue Hai (SP10), Qi Men (LR14), Tai Chong (LR3), He Gu (LI4), Zu San Li (ST36), Tian Shu (ST25), Tai Bai (SP3) et les points locaux autour des zones douloureuses.

 

 

Dans de nombreux cas, le thérapeute s’aidera de la phytothérapie afin d’augmenter les effets thérapeutiques. Après l’examen de la langue, du pouls et un interrogatoire poussé sur les troubles et les habitudes de vie, il prescrira une formule d’herbes en fonction des besoins. Là encore, le manque d’énergie des reins et l’énergie du foie bloquée sont les deux mécanismes pathologiques les plus fréquents.

Pour ceux que cela intéresse, voici une courte liste des herbes souvent utilisées dans ces cas. Les noms sont en pinyin, c’est-à-dire la prononciation chinoise. On peut trouver des informations sur le net sur le spectre d’action de chacune de ces plantes.

Insuffisance des reins : Ginseng, la Réglisse, le poivre du Sichuan mais aussi Bai zhu, Fu ling, Shao yao, Chuan xiong, Dang gui, Shu di, Tu si zi, Lu jiao shuang, Du zhong…

Pour lever les obstructions : l’Armoise est efficace en ingestion ou en bain de pieds, en moxa également, la cannelle, l’Astragale et Xiang fu, Dang gui, Xu Duan, Wu zhu yu, Bai shao, Sheng di huang….

Pour la régulation des hormones : des produits comme Wun zhu yu, Mai dong, Dang gui, Shao yao, Chuan xiong, Gui zhi, E jiao, Mu dan pi, Sheng jiang, Ban xia sont utilisés.

En aucun cas, vous ne devez faire votre auto-prescription. Le praticien de médecine chinoise s’occupera de vous d’établir un diagnostic et une prescription adéquate. Cela demande des années de pratique clinique.

 

 

Si vous êtes concernés par ce type de problèmes, tout d’abord sachez qu’il y a souvent des solutions, et parfois des solutions plus simples et plus globales que l’on pense.

L’inquiétude, même si elle est compréhensible, ne nous aidera pas dans ce cas. Gardez le moral et venez nous exposer votre cas. N’hésitez pas à nous contacter par mail, téléphone ou WhatsApp (Passage des Lions 6, 1204 Genève, +41 22 575 68 68, +41 79 5279853 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), nous sommes sûrement en mesure de vous aider.

Une cure de nos tisanes est aussi un bon moyen de commencer à harmoniser sa santé et de faire une petite détox qui favorisera le travail d’acupuncture (tisanes disponibles sur https://e-shop.biomed-mtc.ch/).

Chez Biomed MTC votre santé, notre engagement !

 

Belle journée et à bientôt.